Abstention : les élus et les candidats sont inquiets !

Recors d'abstention au vote : élus et canddats inquiets

Abstention : les élus et les candidats sont inquiets ! Nous sommes à deux jours de l’élection présidentielle, et le phénomène de l’abstention est bien présent. Les principaux candidats sont inquiets de ce refus de nombreux Français de se présenter devant les urnes…

TOP EXLCUSIF ! vous en dit plus !

Abstention record prévue

Et vous, que ferez-vous, ce dimanche 10 avril ? Si vous êtes Française ou Français de plus de 18 ans vous êtes invité à voter. Mais, les chiffres attendus de l’abstention, (environ 30 % des Français) pourraient s’avérer catastrophiques. Aussi, élus et candidats(tes) sont inquiets de ce comportement car si ce niveau était atteint, il représenterait un nouveau record pour un 1° tour de la présidentielle depuis la création de la V° République.

Tous pareils…

Alors, quel profil de base se retrouve chez l’abstentionniste ? C’est, notamment, dans les foyers aux revenus très modestes que l’on pense ne pas aller aux urnes. Le motif repose sur la lassitude de promesses non tenues, un pouvoir d’achat en baisse constante. Bref, l’on met en avant, surtout, la hausse des carburants, du gaz, du fioul, de l’électricité.  » A quoi bon aller voter… nous dit véronique, une marseillaise bénéficaire du R.S.A. ils sont tous pareils… »

infopremiere.fr le-pen-zemmour-et-si-tout-netait-que-strategie-pour-un-rassemblement

Le peuple méprisé

Qui veut, en outre, croire encore Marine Le Pen ou Eric Zemmour pour remettre de l’ordre dans ce pays où les délinquants font la loi ? Ou bien pourrait s’attacher aux promesses d’Emmanuel Macron quand le peuple se sent méprisé ? Beaucoup de Français, en effet, ne souhaitent pas adhérer aux  » illusions  » de nombreux candidats(tes) attachés presque essentiellement à l’écologie. Souvent, oublieux des phénomènes sociétaux relativement écartés ?

L’exemple de 2005

Or, voilà où prend racine cette abstention qui va faire mal dimanche ! Surtout lorsque les électeurs sentent leurs demandes rejetées ou piétinées. L’exemple de 2005 avec le refus de la constitution européenne dont le gouvernement de l’époque n’a pas tenu compte reste ancré dans les mémoires !

Enfin, ce « Allez-y et Suivez-moi » civique que signifie le vote en direction d’un candidat(te) rend l’acte légitime.  » Alors… nous dit Jacques, retraité de la métallurgie, … évitons de les suivre dans les urnes tant il est probable que rien ne se passera de positif pour nous, notamment dans l’avenir macronien…

marseilleopinion.fr trois-jeunes-marseillais-nous-parlent-de-politique

infopremiere.fr madame-claude-se-donne-encore-en-spectacle-mythe-et-realites