Affaire Techer/To The Top : l’enquête menée par Top Exclusif !

Image : titre de la une

Enquête sur l’affaire To The Top menée par Infopremiere pour Top Exclusif ! Xavier Rossey, le prétendu lanceur d’alerte est un prédateur. il se présente sous les atours du Chevalier Blanc. il nous explique qu’il ne poursuit qu’un seul but : celui de laver la société de tous ses maux et le monde du commerce de ses affres. Mais, en réalité, il n’est pas celui qu’il prétend être. Loin s’en faut ! Et, s’il poursuit un objectif, ce n’est pas celui qu’il nous désigne d’un doigt vengeur. Ce qui ressort de notre enquête est édifiant !

Lecture 3 Mn

Xavier Rossey, dénonciateur

Ce monsieur à lancé son offensive aux alentours du 10 avril 2021. Il dénonçait, alors, auprès de la justice andorrane des faits qu’il présente comme étant une « vaste escroquerie d’ampleur internationale visant à récolter 21 millions d’euros ». Au soutien de sa « plainte électronique », le dénonciateur exposera plus tard qu’il aurait acheté des « Tokens MWR Life » auprès de la société To The Top. Il aurait, ensuite, compris que cet agent de distribution des produits de la société MWR Life ne serait, en réalité, qu’une structure de type « pyramidale ». Mais, ce que Xavier Rossey taira c’est qu’il était sous contrat avec la société MWR Life lorsqu’il s’est décidé à acheter des « Tokens MWR Life » directement auprès de la société To The Top.

Étrangeté troublante

Or, autrement dit, il va se fournir en « Tokens MWR Life » chez la concurrence alors qu’il aurait très bien pu s’approvisionner directement auprès de MWR Life. Puisqu’à cette époque, il était distributeur des produits MWR Life ! Son réseau de distribution était créé. Cependant, à cette première étrangeté, s’en ajoute une autre encore plus troublante. Les reporters d’Infopremière n’en sont pas revenus lorsqu’ils ont découvert le pot aux roses. Vous le savez, une plainte pénale a été déposée à l’encontre de Xavier Rossey. De même qu’une autre personne pour des faits relevant de l’escroquerie en bande organisée.  Notre équipe est parvenue à en prendre connaissance.

La lecture en est stupéfiante !

Nous avons appris, au cours de notre enquête que tout à commencé le 20 octobre 2020. C’est le jour choisit par Xavier Rossey pour se fournir en produits MWR Life en passant par la concurrence plutôt que de s’approvisionner directement auprès de son mandant. Cette décision est d’autant plus surprenante qu’elle est l’œuvre de quelqu’un qui se targue à longueur d’articles et de « conférences facebookestes » d’être rompu aux affaires. Le même qui prétend comprendre mieux que quiconque les rouages du monde du commerce…

Il a agit à contre-courant

Toujours est-il qu’en date du 20 octobre 2020, Xavier Rossey passe chez l’ennemi. Il achète auprès de la société To The Top des ” Tokens MWR Life “ préférant par le fait développer le modèle économique de la société To The Top plutôt que de favoriser sa petite entreprise. A coup sûr, l’homme d’affaires a son idée. Et, ce n’est certes pas sans raison qu’il agit à contre-courant de ce que la « morale économique » commandait alors de faire. Rassurez-vous, Amis lecteurs le général des vertus, le commandeur des lanceurs d’alertes n’avait pas agit sans raison. Mais pour CENT, voire MILLE.

LIRE AUSSI  : infopremiere.fr petite-mise-au-point-sur-la-ligne-editoriale-dinfopremiere

Lisez plutôt la suite.

Le jour choisi par Xavier Rossey pour s’approvisionner en produits MWR Life auprès de la société To The Top (20 octobre 2020) sera celui que désignera également Madame Vanessa Pardini pour acheter des « tokens MWR Life » auprès de la société To The Top. Coïncidence direz-vous ? Concomitance dirons-nous ! L’enquête le démontre !

Jugez-en vous-même :

Vanessa Pardini, partenaire du Chevalier Blanc, une sorte de Jeanne d’Arc des temps obscurs. Toujours prête à lever bien haut l’étendard de la révolte brune et à partir à l’assaut de la société To The Top pour y faire enfermer sa dirigeante, Catherine Techer. Vanessa Pardini se présente comme la blanche colombe toujours prête à virevolter autour de son héraut, Xavier Rossey. Mais, sous les plumes blanches se dissimulent souvent la noirceur de celle qui nous semblait jusqu’alors qu’une « groupie ». En réalité, elle est une femme d’affaires des plus opiniâtres.

Ils s’approvisionnent… le même jour !

Ses gesticulations autour de son Chevalier Blanc ne sont là que pour nous inciter à l’imaginer doté d’un esprit des plus simplistes sinon véritablement « simple d’esprit ». Ainsi, nous avons appris que Madame Pardini, était, elle-aussi, et depuis plus longtemps que Xavier Rossey, une concurrente de la société To The Top. Et, qu’elle aussi, est sous contrat ( encore à ce jour !) avec la société MWR Life. En sorte qu’à l’instar de ce qu’a fait Xavier Rossey, Vanessa Pardini, va, le 20 octobre 2020 (elle aussi !) s’approvisionner chez la concurrence. Et acheter des « Tokens MWR Life » auprès de la société To The Top.

La suite on la connait depuis.

Quelques jours après son achat, Xavier Rossey va débuter de l’intérieur son travail de sape et de destruction du modèle économique de la société To The Top. Le Chevalier Blanc était rentré dans la place, y était ressorti avec la mauvaise foi qui le caractérise. Il y avait laissé son « cheval de Troie » ( nom d’un système de piratage informatique ) pour mettre le feu chez son concurrent, To The Top. Mais ce que nous ignorions c’est qu’il agissait alors non pas comme un Chevalier Blanc. Mais, qu’il n’était que requin de la pire espèce, celle qui n’a rien à voir avec la nature évoluant toujours en eaux troubles.

Récupérer la clientèle

Ce dont nous ne nous doutions pas, aussi, c’est que la Blanche Colombe, n’était en réalité qu’un vautour. De longue date, elle avait choisie sa proie. L’enquête met, aussi, en évidence qu’après l’avoir désigné à son complice, lui a ordonné de faire mettre un genou à terre à Cathy Techer, dirigeante de la société To The Top. Ceci afin de l’empêcher de continuer d’exploiter son activité. Il n’y aurait plus qu’à récupérer la clientèle. Le prétendu « lanceur d’alerte » n’est qu’un prédateur, le poisson pilote de sa compagne d’aventure, la « Pardini » !

Éviscérer la concurrence

On connaissait la « Tebardi », merveilleuse soprano qui enchanta le monde lyrique et celui du Bel Canto. On connait, désormais, la « Pardini » qui évolue dans le monde des « maitres chanteurs » et des prédateurs d’entreprise. Toujours prête depuis sa Belgique natale, à éviscérer la concurrence ! ( nous avions oublié de vous dire : nos deux « tourtereaux affairistes » sont Belges. Et, même, si, aujourd’hui, Xavier Rossey se cache en pays ibère, il est de nationalité Belge)

Nous vivons décidément une triste époque. Elle n’a pas fini de nous surprendre. La suite de notre enquête, dans un prochain numéro, ne manquera pas, non plus, de vous surprendre !

 

LA REDACTION VOUS CONSEILLE : marseilleopinion.fr prostitution-encore-un-reseau-demantele-a-marseille