Agression de Yuriy : agissons, enfin, contre les bandes !

image : un jeune homme montre les poings

Agression de Yuriy, il existe une vraie solution anti-casseurs. Son passage à tabac par une dizaine de jeunes dans le 15e arrondissement de Paris provoque un tollé général en France. Voilà l’occasion de revenir sur l’un de mes anciens éditoriaux car une véritable solution existe pour mettre fin à ces nuisances.

 

Il existe une vraie solution

Inutile de revenir sur les faits, la presse les a largement explicités, ils sont ignobles. Ce collégien agressé et les images insoutenables de cette violence inouïe nous révoltent. Une dizaine de jeunes, cachés sous leurs capuches, se sont livrés à une agression d’une violence rarissime. Hélas, il est à prévoir que d’autres adolescents seront encore victimes, dans les prochains mois, de ces bandes de voyous. Pourtant, il serait aisé de les neutraliser avec un peu de bonne volonté. Pour cela, il existe une vraie solution. Mais quel gouvernement serait prêt à prendre la décision adaptée ?

 

Des centres de rétention

Les auteurs de cette agression, nous le savons, sont issus de lieux où l’insécurité est devenue chronique. Il s’agit de jeunes agressifs, viant dans un milieu dans lequel la violence est banalisé. Elle résulte, d’une part, de leurs conditions de vie, et d’autre part, de l’exemple des jeux vidéos et des films de déchainements gratuits qu’on leur offre depuis leur plus petite enfance… Notre ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, débordant de bonne volonté pour remettre un peu d’ordre en France, devrait proposer la création de centres de rétention pour ces délinquants. Les réactions légitimes de la classe politique et de mesdames Hidalgo et Le Pen devraient s’assortir de propositions concrètes pour mettre hors d’état de nuire ces voyous de la pire espèce.

Lire aussi :En comparant nos vies avec celles de nos ainés… pandemie, violence…

 

A nous de réagir !

Placer ces jeunes banlieusards sous contrôle, durant quelques années, dans des secteurs austères, leur permettrait de prendre conscience que la vie ne s’articule pas dans l‘oisiveté et les agressions. Si nous n‘en arrivons à prendre de telles dispositions, d’autres Yuriy subiront le même sort. Même des personnes âgées en seront, sûrement, d’autres malheureuses victimes. Car ces inconscients féroces n’ont plus aucun repère de bon sens et de civisme. A nous de réagir, rapidement, et sans ménagement. L’angélisme n’a que trop duré !

La rédaction vous conseille : Boom sur les étranges confessions de l’ex espion francais