Attention ! Une nouvelle déferlante de faux sms

Publié le mardi 14 mars 2023 Rédigé par Martîne et Scott Hamilton
Attention ! Une nouvelle déferlante de faux sms
Attention ! Depuis quelques jours, avec le printemps, qui s’’annonce, une nouvelle vague de SMS envahit la France vous réclamant le réglement d’une amande de 35 €. Méfiance !

Top Exclusif ! Votre allié !

Surtout ne cliquez pas...

Le libellé du texte est toujours le même, formulé comme ne le feraient les organismes officiels français ” Vous devez 35€...” le reste on le connaît, car le but recherché est de vous subtiliser vos informations personnelles ou professionnelles. Ne cliquez donc jamais sur les liens proposés. Ceux, qui, précisément, vous demandant vos numéros de  comptes bancaires, mots de passe, données diverses...

Attention à vos débits frauduleux

En outre, si par mégarde vous avez fourni ce type de renseignements sachez que les réceptionnaires en feront un usage frauduleux. Etant donné que ces malfrats détiennent vos informations, vous risquez de constater, très vite, des débits importants sur votre compte. Bref, dernièrement, l'une  de nos lectrices s'est vue retirer plus de deux cents € pour un achat non effectué. Et elle n'est pas la seule dans ce cas. LIRE : infopremiere.fr maintenant-que-fait-on-contre-la-reforme

Aucun réglement sans site officiel

Ensuite, en cas de problème de ce type, informez tout de suite votre banque pour vous prémunir. Or, sachez, également, que les uniques SMS adressés pour le paiement de contraventions concernent le réglement en direct d'une verbalisation effectuée par un agent des forces de l'ordre sur le terrain est reçu en présence de celui-ci. Dernier ” tuyau ” pour vous prémunir : le lien de paiement reçu doit pointer directement vers le site officiel www.amendes.gouv.fr

Aucune administration ne sollicite vos données bancaires

Par ailleurs, abstenez-vous, aussi, de communiquer toute information personnelle même par messagerie ou téléphone. Il n'existe aucune administration qui sollicite des données bancaires, mots de passe, par ces moyens ! Enfin, veuillez noter que la CNIL sur : www.cnil.fr/fr/spam-phishing-arnaques-signaler-pour-agir peut transférer votre message au numéro 33700 la plateforme de signalement des spams vocaux et SMS. En conséquence, maintenant que vous savez, vous ne serez plus pardonnable si vous vous faites avoir par ces bandes de vauriens... VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=dO4IfUNTWXM