Ce que l’euro digital va changer dans la vie les Français

image : symboles de l'euro et du dollar

Ce que l’euro digital va changer dans la vie des Français. Saviez-vous que les responsables de la Banque de France réfléchissent, actuellement, à la mise en place d’une monnaie digitale européenne ?

Quel serait son but ?

Premièrement, elle permettra aux systèmes de paiement une meilleure performance, plus sécurisée, mais, aussi, créer un accès abrégé aux paiements entre les Etat adaptée au monde numérique. Les Banques centrales sont, aussi, penchées sur ce projet. Car, il existe deux bonnes raisons pour couronner cette initiative.

Libra dans le collimateur

D’abord, la propagation des résolutions de quelques banques centrales. Mais, par ailleurs, le projet Libra, initié par Facebook.  Cette nouveauté suscite, aussi, l’accélération des observations et des desseins relatifs à ce concept et des enjeux de souveraineté. En effet, il est douloureux, pour elles de souscrire au programme d’une entreprise privée, d’autant que ladite entreprise se positionne sur le plan international avec la puissance d’un réseau social.

L’Euro digital

Toutefois, un autre motif, de fond, titille les institutions financières. Une interrogation sur la conclusion la plus performante pour échanger de la monnaie dans le cercle numérique. Car, en son sein, les transactions y sont imminentes, trans-frontières et, surtout… dématérialisés.  Notons que l’ensemble des systèmes orthodoxes tels que la monnaie fiduciaire ne sont pas échafaudés pour ce modèle d’échanges, mais, simplement harmonisés.

Transfert d’argent à ses proches

Alors, que sera le but de cette monnaie numérique dite : « l’Euro digital » ? Concevoir dès son amorçage un remède conforme aux les échanges numériques. Mais doit en attendre le grand public ? Permettre, demain, des achats sur des sites spécialisés dans le e-commerce, possibilité majeure. A elle, s’ajoute le transfert d’argent à des proches. Les banques centrales fixeront, donc, les modalités de l’Euro digital à l’exemple de l’Euro classique.

Même les GAFA

Il est à prévoir que dans cette révolution monétaire de l’Euro digital, que des acteurs privés comme les GAFA se lancent dans cette aventure eux aussi vers des monnaies analogues. Des Initiatives qui pourraient se révéler incontrôlables. A moins que leurs outils virtuels se limitent à une prestation restreinte, par exemple des achats sur Facebook ou autres réseaux sociaux. Notons, cependant, que ces transactions électroniques soulèvent la dure question de la sécurité.

Adieu à notre vieille monnaie ?

Certains observateurs hostiles à ce projet évoquent, déjà, les fraudes qui pourraient s’insérer dans ce système.  Mais, l’argument ne tient pas car elles existent avec les moyens de paiement actuels. Décidément, ces projets ne raviront pas les adeptes de la bonne vieille monnaie fiduciaire. Il y a fort à parier la levée d’une protestation générale, car les Français sont habitués à leurs billets et à leurs pièces. Ils ne sont pas prêts à s’en défaire… Alors Euro virtuel, ou pas, des tollés sont à prévoir !

Société : infopremiere.fr/covid-a-paris-bars-fermes-restaurants-ouverts-degradation-sanitaire/

Politique : topexclusif.fr/hommes-politiques-vraiment-tous-des-menteurs/