Ce qui attend les Français dans les prochains mois

image : un retraité gilet jaune manifeste

Ce qui attend les Français dans les prochains mois. Sommes-nous dans une France au bord du chaos ? C’est que pense la plupart des Français, inquiets pour l’année qui commence dans une semaine.

Une société au bord de la crise de nerfs

En premier lieu, avec cette crise sécuritaire bien présente, l’on assiste à l’engourdissement de l’opinion. Il existe une colère mêlée à l’inquiétude de l’avenir 2021. Cette société au bord de la crise de nerfs, se voit préoccupée par l’augmentation des chiffres du chômage. A ce fléau, s’ajoute la baisse du pouvoir d’achat, l’insécurité et la conditions sanitaires perturbantes dont personne ne connait la durée.

Des manifestations profitables au R.N. ou à Mélenchon

Or, il n’est pas improbable que les prochains mois voient resurgir les gilets jaunes et une contestation générale, en forme de retour sur les ronds-points. Ils pourraient, aussi, être accompagnés de mouvements sociaux indépendants du mouvement des gilets jaunes. Et, cette fébrilité sociale pourrait bien profiter au Rassemblement national (R.N.) de Marine Le Pen ou à la France Insoumise de Jean-Luc Mélenchon.

Société : infopremiere.fr et si la covid 19 nous amenait a un regime totalitaire

Mais les rapports se déplacent

Au sein de ces deux partis, aux idéaux finalement pas très éloignés, on veut infléchir une volonté de changement profond. Mais, au fil des temps, les rapports de force politique se déplacent. Le duo Macron/Le Pen semble se détacher. Derrière eux, loin derrière : Jean-Luc Mélenchon. Avec, déjà, un léger avantage pour Emmanuel Macron. Comme quoi « gilets jaunes », réforme des retraites et pandémie du Covid-19 n’égratignent pas trop l’image du président.

Macron, le grand vainqueur ?

Dans le moment d’une crise économique et sociale sans précédent, la contestation contre l’exécutif est bien présente. Cependant, même si d’innombrables reproches lui sont formulés, même si ses retours en arrière et ses hésitations sont relevées, le contexte de crise risque de profiter à Macron en 2022. A quinze mois des présidentielles, l’effet de resserrement autour du président semble émerger. Le jeu politique est donc ouvert. Mais, faut-il épiloguer davantage sur ce qui attend les Français en 2021 ?

Fêtes : tout ce qu’il faut savoir sur les jeux en ligne