Ces saboteurs Russes ennemis infiltrés qui harcèlent les Ukrainiens !

Image : titre de la une

Ces saboteurs Russes ennemis infiltrés qui harcèlent les Ukrainiens ! Dans ce pays martyrisé, la traque à ces voyous est lancée. Ces hommes en civil envoyés par Moscou agissent de l’intérieur pour aider l’ennemi. Et, depuis, la suspicion s’est installée partout auprès des combattants qui résistent et qui n’avaient vraiment pas besoin de ce nouveau piège…

Top Exclusif ! vous en dit plus !

Infiltrés Russes

Depuis quelques jours, sur les réseaux sociaux circulent des images insoutenables. Elles ne nous ont indigné. Les corps de trois hommes en uniformes ukrainiens gisant sur le sol abattus par balles à fait réagir. Ces corps étaient ceux d’infiltrés russes arborant des tenues de soldats locaux. En effet, il ne se passe pas un jour sans que ces traitres ne se fassent débusquer et tuer.

infopremiere.fr droite-et-extreme-ne-nous-trompons-pas-de-camp

Tristes renégats

D’ailleurs, le ministère de l’Intérieur ukrainien montre régulièrement à la presse les portraits de ces infiltrés russes capturés ! De plus, l’on a même vu, dans un centre commercial de Kiev, un homme arrêté portant des explosifs dans son sac à dos. Parfois, même ce sont les aéroports qui accueillent ces tristes renégats, comme jeudi dernier, dans un petit village d’Irpin, ( Nord-Ouest de Kiev.)

Les attaques sur les civils

Premièrement, des témoins affirment, et l’on a toutes raisons de les croire, que des parachutistes russes ont été héliportés aux premières heures de l’invasion. Aujourd’hui, à la peur des bombardements et des restrictions, s’ajoute, pour les populations martyrisées, aussi, la peur des attaques de ces « civils » qui se mettent, brusquement, à tirer. Ils agissent sous couverture. Toutefois, l’on sait bien laquelle !

Forces spéciales

Évoluant surtout dans les bois, face à ces sales individus, les guerriers chargés de les surveiller procèdent à leurs signalements pour mieux les neutraliser. En conséquence, certains groupes d’entre eux sont constitués de membres des ” forces d’opérations spéciales russes “. Celles, d’ailleurs, qui tentent de déstabiliser la vie quotidienne dans les villes et les villages et les bases militaires arrières.

Massacrer le plus possible

Enfin, de nombreuses cellules des services secrets russes et le G.R.U. le renseignement militaire, étant implantés avant la guerre et chargés d’aider à préparer l’invasion. Or, un troisième groupe de ces saboteurs a été constitué par des agents de renseignement pour massacrer les plus possible de dirigeants ukrainiens.

Bref, inutile de préciser, en somme, que la suspicion la plus cruelle s’est emparée des troupes. Au point d’obliger les proches de prononcer certains mots en Ukrainien. Juste pour être sûrs de leurs identités et vérifier que ces derniers ne sont pas des saboteurs…

marseilleopinion.fr cannabis-armes-nouvelles-interpellations-a-marseille