Courant de critiques dans l’opposition envers le nouveau gouvernement !

Le courant de critiques dans l'opposition

Le courant de critiques dans l'opposition

Courant de critiques dans l’opposition envers le nouveau gouvernement ! Comme il fallait s’y attendre l’on prend les mêmes ( ou à peu près ) et l’on recommence ! De gauche à droite, les critiques vont bon train égratignant ce nouveau gouvernement Borne 2.

Plus d’infos ?

Effondrement de la macronie

Rien de vraiment bien nouveau dans la composition du gouvernement d’Élisabeth Borne 2. On se dirige dans la continuité alors que les Français avaient lancé un signe fort à Emmanuel Macron. L’on voit clairement l’effondrement de la macronie malgré des changements de fonctions. Et, le retour de quelques ministres du précédent quinquennat précédemment évincés, montre une mer agitée et un bateau n’a pas de cap.

Les fidèles aux idées néolibérales

Ce qui fait dire à Clémentine Autrain que la ” macronie est au point mort “. Alors, pour débouter cette affirmation, quelques nouveaux profils fidèles aux ressources néolibérales ont été choisis par le président et sa Première ministre. Ce que relèvent les oppositions dont certaines soulèvent aussi l’incompétence de Gérald Darmanin après le fiasco du Stade de France. Ou encore celle de Marine Le Pen : ” ceux qui ont échoué sont reconduits “

infopremiere.fr elisabeth-borne-une-dame-de-fer-a-la-tete-de-la-france

Des places de choix

Ainsi, quarante-et-un ministres, dont dix secrétaires d’État forment maintenant ce nouveau gouvernement. Remarquons que les alliés de ” En marche ” bénéficient d’une place de choix, ce qui ravit Édouard Philippe, président d’Horizons, et François Bayrou, président du MoDem. Toutefois, cette composition ne s’élargit nullement à un nouvel horizon politique. 

Vote de confiance ou motion de censure

Alors, si une question centrale reste posée pour la plupart des Français c’est bien celle de la durée de vie de ce nouveau gouvernement. Résistera-t-il aux pressions des oppositions et aux attentes des Français ? Un passage difficile pour la Première ministre, mercredi prochain, où elle devra se soumettre à un vote de confiance. Désormais, le poids de la motion de censure pèse sur l’Assemblée nationale…

https://www.youtube.com/watch?v=x0FR4ryBpaA