Covid : perspectives d’un assouplissement des règles  ?

image : Jean Castex allocution

Covid : perspectives d’un assouplissement des règles ? Jean Castex a ouvert quelques perspectives pour le mois de décembre. En annonçant un éventuel assouplissement des règles de confinement pour le moment exclu, il redonne un peu d’espoir aux Français…

Inflexion du nombre de cas

On ne change rien pour les quinze jours à venir ! Commerces non-essentiels, bars, restaurants, salles de sports, resteront fermés. Le Premier ministre l’a confirmé, hier, 12 novembre. Se réjouissant d’une inflexion du nombre de cas du coronavirus, Jean Castex prétend ne pas fermer la porte à une réduction des contraintes. Et ce, dès le mois prochain. Alors, de possibles mesures  » strictement limitées aux commerces «  le 1er décembre, verront-elles le jour, sans entraîner un retour complet à la normale ?

Attestation de déplacement

Le Premier ministre a, par ailleurs, confirmé le maintien de l’obligation des attestations de déplacement après cette date. Toutefois, il a évoqué d’éventuels assouplissements, qui se limiteraient  » strictement  » aux commerces dans un premier temps. Ceci pourrait donc se traduire par la réouverture de boutiques spécialisées dans la vente de produits non-essentiels.

Sociéte : infopremiere.fr/notre-directeur-president-de-lunion-gaulliste-de-france-u-g-f

Pas de grandes fêtes pour Noël

D’aujourd’hui, à la période des fêtes de Noël, le gouvernement espère pouvoir alléger ces mesures contraignantes. Mais, il est évident que ces moments de traditions ne revêtiront pas, cette année, leur forme habituelle. De toute évidence, ce coronavirus aura été un coup de poing supplémentaire pour le gouvernement qui n’avait vraiment pas besoin de cela !

Rancune des Français ?

Empêtré dans les affaires de terrorisme, d’économie et de violence routinière, il aura bien du mal à convaincre et à se faire entendre au moment des échéances nationales. Les Français montreront-ils une indulgence particulière ? Tiendront-ils rancune à ces élus embourbés, depuis le début de la pandémie, dans les décisions et les annonces contradictoires ? Si la situation n’est guère aisée à maitriser, il faut bien reconnaitre que d’autres pays la maitrise mieux…

A lire aussi :topexclusif.fr/les-beuveries-chez-les-jeunes-en-pleine-recrudescence