Départementales Isère : soutenez Grégory Manoukian et Sandrine Moser.

Image : visuel du jour

Isère Départementales : soutenez Grégory Manoukian et Sandrine Moser. En Isère, à Oisans-Romanche, les deux candidats proposent un projet ambitieux et réaliste pour convaincre les électeurs de revenir aux urnes.

L’appel

« Abstentionnistes, vous êtes le premier parti de notre canton, nous comprenons et partageons vos déceptions. Le Mouvement Hommes Animaux et Nature, ( M.H.A.N.) soutient aussi les animaux à côté d’un programme qui nous concerne tous.» Grégory Manoukian lance cet appel pressant à ses futurs électeurs poursuivant :

 » La domination d’un seul parti nous sera néfaste, car nous sommes pluriels, nous sommes complémentaires, nous avons les uns et les autres des idées, des suggestions. Mais nous avons une seule ambition, c’est de tout faire pour ne pas voir mourir les richesses et les compétences de nos communes, stations de ski, agriculteurs, notre patrimoine, notre histoire, notre avenir, notre jeunesse et nos ainés. »

Environnement et économie côte à côte.

En effet, les deux candidats veulent mettre en avant toutes les idées, rassembler tous ceux qui souhaitent soutenir leur vrai programme écologiste. Avec un idéal bien singulier : ne pas mettre l’environnement et l’économie face à face, mais côte à côte. Or, les priorités sont nombreuses. Elles commencent, bien entendu, avec la protection de l’environnement et de la nature. Elles se complètent par de nombreuses autres propositions…

marseilleopinion.fr pourquoi-thierry-mariani-va-gagner-les-regionales

Maintien des emplois sur le canton.

Car, bien plus qu’un programme écologique, les candidats veulent se pencher sur les phénomènes sociétaux. Parmi eux : le soutien des corps enseignant et médical, sans oublier les gendarmes, les policiers et les pompiers. Le maintien des emplois sur leur canton et un meilleur suivi des besoins des collèges et des jeunes en difficultés figurent, aussi, dans ce programme audacieux. Il prévoit, également, la réalisation d’aires de divertissement et d’infrastructures sportives afin de réconcilier les riverains avec leur environnement et la nature.

Limiter la bétonisation, revoir et développer les transports en commun.

Si la jeunesse reste une préoccupation essentielle pour Grégory Manoukian et Sandrine Moser, les ainés ne sont pas en reste. Leur assurer une retraite paisible et dynamique s’impose pour les candidats. Ils n’oublient pas, non plus, toute une série de mesures sociales et humanitaires. A commencer par le soutien aux différentes associations, reflet de la vie et du dynamisme des communes.

 «  Nous voulons limiter la bétonisation, créer une piste cyclable, revoir et mieux développer les transports en commun avec notamment davantage de parkings relais, la sécurité des biens et des personnes» assure Grégory Manoukian. Et fier d’ajouter qu’il n’omet pas les animaux, compagnons importants dans nos vies difficiles.

Ne pas oublier la cause animale.

A ce titre, il propose d’aider les personnes en difficulté financière, pour nourrir et soigner leurs compagnons à quatre pattes avec la création d’une banque alimentaire pour animaux, la création d’un dispensaire sur son canton. « Nous soutiendrons les associations de protection animale. Elles sont les maillons forts qui se battent au quotidien à nos côtés. Alors, premièrement, en Isère, nous serons des élus à l’écoute de tous. Nous serons aussi défenseurs de notre canton, proposant des solutions chaque fois que cela sera possible pour ne pas être l’oublié du Département. Enfin, nous soumettrons nos projets et idées au conseil départemental. Nous voterons, quelle que soit la majorité qui sortira, avec pragmatisme, logique et bon sens. C’est aussi cela notre engagement pour ces élections…« 

infopremiere.fr voici-la-recette-pour-diriger-confortablement-un-pays