Dupond-Moretti grande gueule de la justice au gouvernement

Capture d’écran 2020-07-07 à 22.06.17

photo Wikipedia

Dupond-Moretti grande gueule de la justice nommé ministre et garde des sceaux pour remplacer Nicole Belloubet. C’est un coup de foudre qui s’abat sur ce milieu hermétique.

Acquittator

Avec un surnom : « Acquittator » qui fait référence à sa capacité à décrocher des acquittements aux assises que se prépare t’il pour cette institution ? Ce qui vaut à l’homme d’action de la part de ses amis, comme de ses ennemis, la réputation de :  » Dupont-Moretti grande gueule de la justice.  » Car, le ténor du Barreau ne fait pas toujours l’unanimité parmi se confrères. Tantôt adulé, tantôt jalousé ou honni, beaucoup dénoncent ses méthodes bien charpentées devant les audiences. Alors, si ses relations sont souvent tendues avec les magistrats, cela laisse augurer des moments houleux.

Son franc parler

Souvent, l’avocat, à fait référence aux violences faites aux femmes.  Sur la loi de 2018 sur le harcèlement de rue, il avait ainsi déclaré que la législation n’a  » pas à se mêler de ça « . Et, sur le mouvement Metoo :  » Il y a aussi des folasses qui racontent des conneries et engagent l’honneur d’un mec qui ne peut pas se défendre, car il est déjà crucifié sur les réseaux sociaux « . Propos pour lesquels il avait été contesté. Mais sa faconde lui lui ajouter  :  » Comment fait-on pour rouler un patin aujourd’hui ? On adresse un courrier recommandé A;.R et on attend la réponse ? « . 

Lire aussi :

https://www.infopremiere.fr/comment-emmanuel-macron-prepare-son-second-quinquennat/

Réactions

Premièrement, lundi soir, dès sa nomination, les premières réactions à l’annonce de son nom ne se sont donc pas fait attendre. Le nouveau ministre de la justice est, en effet, ressenti comme un personnage critique envers la justice et surtout envers la  » République des juges « . L’on se souvient de ses paroles, en juin, notamment, de sa plainte portée suite aux révélations sur l’affaire des écoutes de Nicolas Sarkozy.

Dupont-Moretti grande gueule de la justice

Il avait dénoncé des méthodes  » barbouzades  » ajoutant :  » On ne fait pas ça en Corée. Il y en a ras-le-bol de ces méthodes. De ces juges qui s’affranchissent de toutes les règles au nom de la morale publique. On a basculé dans la République des juges maintenant « , Mais, depuis, il a retiré sa plainte depuis sa nomination. Enfin, pourra t’il poursuivre ses ambitions avec une justice remaniée à la sauce Moretti  ? Ou bien sera t’il   » remercié  » avant d’atteindre son but ?

Lire aussi :

https://www.topexclusif.fr/nouveaux-maires-ecologistes-le-peuple-dans-les-fauteuils-des-notables/