Emmanuel Macron serait-il déjà en campagne pour 2022 ?

Image : Une du quotidien l'Opinion

Emmanuel Macron serait-il déjà en campagne pour 2022 ? Il imagine sa  » France de 2025  » dans une tribune pour  » L’Opinion « . Pressentant les titres des Unes… en avril de la même année, il affiche un optimisme débordant. Ces prévisions fleurent-elles déjà l’annonce prochaine d’une candidature à la présidentielle ?

Temps de lecture : 2 minutes

Un  nouveau modèle productif

Il y règne une certaine logique dans ses prévisions : un prolongement de ses actions. Le président, en effet, semble déterminé à étaler ses initiatives pour la France s’impliquant pour :  » Une jeunesse qui aurait “ trouvé du travail ” et “ toute sa place dans la société ”, “ un nouveau modèle productif plus écologique et numérique ” et un “ nouveau modèle de protection sociale ”. C’est ainsi le chef de l’État projette une vision rassurante pour 2025 affirmant que dans son statut présidentiel, il a “ moins à prévoir ce qui va advenir qu’à projeter une vision, une aspiration ”. Invité par ce media à imaginer ses Unes de 2025, le président répond :  » Je suis un optimiste de la volonté. Si nous le voulons, si nous ne cédons rien de l’ambition de transformation que les Français ont porté au pouvoir en 2017, notre Nation peut prendre toute sa part à l’invention du monde qui vient ”.

Société : infopremiere.fr reponse-a-la-tribune-des-officiers-superieurs-valeurs-actuelles

Retraites plus justes et pérennisées

Emmanuel Macron espère donc atteindre  » une l’excellence industrielle française, avec un nouveau modèle productif plus écologique et numérique ” . Il envisage même un “ nouveau modèle français de protection sociale «  avec des “ retraites plus justes et pérennisées ”, “ une Europe puissance ” sans oublier “ de moins en moins de Unes peuplées de faits divers tragiques. Qu’en pensera l’opposition ? » Pure démagogie « , mettront en avant les contradicteurs,  » Simples arguments d’une pré campagne déjà entamée « , rétorqueront les autres. Et, six Français sur dix ne voteraient pas pour lui au premier tour. Voilà ce que donnent les sondages. C’est Marine Le Pen qui regarde cela très près… Elle ne manquera pas de répondre, et çà, on peut vraiment y compter !

A lire aussi : topexclusif.fr la-loi-scandaleuse-qui-condamne-de-nouveau-sarah-halimi