Et si la Covid-19 nous conduisait à un régime totalitaire ?

image: des gens reegardent des phos de personnes recherchées

Et si la Covid-19 nous conduisait à un régime totalitaire ? Ne penchons pas pour le camp complotiste. Mais, un peu de réalisme nous renvoie aux conséquences engendrées par cette épidémie et ses restrictions. Jusqu’à la prévisible privation totale de nos libertés individuelles ?

réponse à madame Six, députée U.D.I.

Préoccupantes, les déclarations de Valérie Six, députée U.D.I. et inhérentes à l’incitation des Français à se faire vacciner contre la Covid-19. L’instauration du « passeport vert » préconisé constituerait une atteinte aux libertés individuelles semblable aux pratiques d’un régime totalitaire. En d’autres temps, elles furent peu glorieuses.  » Nous pourrions prendre exemple sur Israël, qui octroie à chaque personne vaccinée, un passeport vert leur permettant de se rendre dans les lieux de culture, au restaurant, en définitive de retrouver une vie normale. « 

Une disposition liberticide

Non, madame, cette formule ne pourrait agréer les Français pour  » prendre conscience que la vaccination permet de se protéger soi-même, mais également autrui « . Cette disposition, liberticide, entraînerait de vives réactions de la part du public. Mais, il convient de préciser : premièrement, ne pas acquiescer à la manie vaccinatrice, n’annihile pas la bienveillance du débatteur vis-à-vis de la gravité du phénomène. De nombreux Français, réfractaires à cette vaccination, prennent des dispositions, d’une autre nature, pour ne pas contracter le virus. Pour eux et pour leurs semblables.

Société infopremiere.fr souffrance des animaux et christianisme lindifference souveraine

Refuser le vaccin…

D’une manière différente, ils maintiennent une bonne immunité par des principes ignorés ou discrédités par le corps médical. Et ce, en dépit des nombreux examens qui justifient leur efficience. D’un comportement responsable, leur consommation de vitamine D, de chlorure de magnésium, le respect des gestes barrières traduit leur sens responsable. Refuser le vaccin, ne relève donc pas d’un acte égoïste ou inconscient. Il ne participe encore moins de l’absence de précaution au regard d’autrui. La défiance des rétifs traduit simplement un sentiment d’insécurité.

Des données privées

En  définitive, ce concept  » passeport vert «  de la vaccination dresse de nombreux écueils. Il soulève   aussi, une question éthique relative à la problématique des données personnelles. Car ces attestations utiliseraient des informations strictement personnelles. La protection légitime des populations ne doit pas susciter une nouvelle distinction entre les individus. Une individualisation fondée sur l’état santé des Français, pourrait manipuler et caractériser leur degré de liberté et leurs droits fondamentaux.

Covid-19 et régime totalitaire

Alors, il faut inviter les populations à se protéger par de simples clés naturelles pour maintenir une bonne immunité. Bien davantage que par l’exhortation à la vaccination pour obtenir une attestation pour pouvoir accéder à certains lieux. En effet, tout appel à la contrainte ne fait que décupler les ressentiments. L’histoire nous rappelle que le raidissement vigoureux de la société met en danger la démocratie et porte atteinte aux libertés individuelles. A quelques mois des présidentielles, l’inspiration de madame Six et de ses soutieens n’est guère judicieuse !

A lire aussi : topexclusif.fr demasques les joueurs clandestins des tripots francais