Il faut toujours parler avec ses opposants politiques

image : deux silhouettes semblent se disputer

Il faut toujours parler avec ses opposants politiques. Le déjeuner entre Bruno Roger-Petit, conseiller d’Emmanuel Macron et Marion Maréchal-Le Pen fait polémique. Faut-il s’écarter du débat, même privé, avec ses ennemis politiques, même les plus redoutables ?

Une polémique inutile

Notre confrère  » Le Monde «  a révélé la rencontre entre ces deux figures largement opposantes du milieu politique organisée le 14 octobre dernier. Mais, que ce soit  » à titre personnel «  – et privé – ce rendez-vous ne mérite pas l’intensité de cette polémique. Même si elle peut paraitre surréaliste. Tout désaccord intense, doit, au contraire, susciter la discussion. L’échange de vues favorise l’éclaircissement des points obscurs. Bref, la conversation ne fait pas obligatoirement des alliés des intervenants. Il  » voulait savoir ce qu’elle avait à dire et si elle était en résonance avec l’état de l’opinion ».

A lire aussi : infopremiere.fr rika zarai la chanteuse vilipendee par lordre des pharmaciens

Discuter avec ses opposants politiques

Bien sûr, Bruno Roger-Petit affirme son  » désaccord «  avec la petite fille de Jean-Marie Le Pen. Marion Maréchal, de son côté, explique avoir accepté par curiosité. «  Bruno Roger-Petit est passé par un ami pour me proposer de me rencontrer, avance-t-elle. J’ai accepté : je ne refuse jamais de discuter par principe. »  Les idées totalitaires de la présidente de l’I.S.S.E.P. pour autant qu’elles soient critiquables, n’en montrent pas moins son ouverture d’esprit. « J’étais assez curieuse de connaître celui qui s’amusait à me traiter de nazie toutes les deux semaines quand j’étais députée. »

Ne pas transiger, mais discuter

En conséquence, lors de cette rencontre, chaque protagoniste ne poursuivait pas l’idée prosélyte ou à convaincre l’autre. Ainsi, l’ironie des membres de la France insoumise ou de quelques figures de la majorité, montrent les esprits resserrés de leurs administrateurs. Ne pas transiger avec l’extrême droite, est une évidence, mais écarter le dialogue constituerait une erreur fondamentale de stratégie politique. Enfin, l’initiative permet de mieux connaître ses opposants politiques. Elle repose sur la plus élémentaire règle de psychologie !

Société :topexclusif.fr temoignages le portrait robot des extra-terrestres