L’instauration de cours républicains et de laïcité est urgente !

image : un professeur avec sa sacoche à la main

L’instauration de cours républicains et de laïcité est urgente ! Un projet de loi sur le séparatisme doit être dévoilé le 9 décembre prochain. Cependant, l’attentat à Conflans-Sainte-Honorine, vient d’accélérer le calendrier.

L’école, sacré de la République

A bien l’étudier,  ce projet, proposé par le président de la république, reste, aujourd’hui, bien fragmentaire. Il demande des compléments pénaux. D’abord, parce qu’avec cet attentat, la blessure au plus sacré de la République, l’école, a été atteint. C’est une véritable déclaration de guerre déclarée à la France. Nous sommes clairement arrivés au delà d’un simple un acte de séparatisme. Prenons-en conscience !

Fermeture de certaines mosquées

C’est pourquoi, ces disposions doivent se dépasser, et, surtout, aller plus vite ! Bien avant le vote de cette loi, doit s’appliquer la fermeture de certaines mosquées et de salles de prières radicalisées. Ces lieux malsains, abritent, parfois, des accords entre les crapules et les salafistes. l’Etat français montrer une intransigeante détermination dans ces interruptions administratives assorties de l’expulsion rapide les imams étrangers radicaux. Ces premières véritables dispositions doivent anticipent toutes les autres.

La rentrée du 2 novembre prochain

Un abcès purulent doit être percé. Depuis plus de trente années, nous en supportons l’inflammation. Désormais, les élèves, dès le secondaire, doivent pouvoir s’engager dans des débats sur les évènements d’ordre terroristes. Et, toute manifestation d’encouragement à cet acte impitoyable, susciter la convocation des parents devant un conseil de discipline. Toute menace, ou insulte, proférée envers un enseignant, notamment sur les réseaux sociaux, doit entrainer des poursuites judiciaires envers les parents.

Société : infopremiere.fr/emmanuel-macron-ces-mesures-tant-attendues-contre-le-terrorisme/

Protéger les professeurs

Mais, les précautions envers les professeurs doivent, aussi, s’assurer autour d’un numéro vert d’urgence. Ce dernier, rattaché à la cellule interministérielle Education nationale permettrait un signal fort en cas d’atteinte à la laïcité. Voilà un moyen performant pour rassurer les enseignants. Par ailleurs, des sanctions deoivent s’exercer sur la consultation des sites djihadistes. Il appartient aux responsables des réseaux sociaux de participer à ce grand nettoyage. Il permettrait la rétention des individus radicalisés sortis de prison. Aussi, ces dispositions doivent figurer sur la Constitution ouvrant la voie à une laïcité plus scrupuleuse.

Cours républicains et de laïcité

Il est donc urgentissime, presque trop tard, dans les délais. Toutefois, l’école sanctionner ses cours par une épreuve obligatoire au brevet, sur les valeurs de la République et de la laïcité. Il en est de même pour le concours d’enseignants insuffisamment formés sur ces questions. Enfin, d’autres mesures doivent, également, être adoptées. Ainsi, par exemple, une enquête administrative préalable à l’embauche d’un agent de service public. En parallèle, l’interdiction des menus confessionnels est souhaitée par les Français. A cause de ce laxisme, un homme a été décapité, ne l’oublions pas ! D’autres événements, tous aussi tragiques, auraient dus, depuis fort longtemps, assurer l’institution de ces mesures.

Covid :topexclusif.fr/covid-19-portables-et-les-billets-a-surveiller-de-pres/