L 214 : ses prodigieuses victoires pour la protection des animaux

Les prodigieuses victoires de L214

Les prodigieuses victoires de L214

L 214 : ses prodigieuses victoires pour la protection des animaux. Dans notre article du 26 avril dernier nous dénoncions le martyre des veaux de un élevage infect où les petits bovins sont maltraités avant leur abattage. Mais, aujourd’hui, c’est une bonne nouvelle que nous annonçons aux défenseurs des bêtes.

Top Exclusif ! vous en dit plus !

En effet, la justice vient donner raison à L.214, cette association courageuse qui s’engage et qui n’hésite pas à filmer les horreurs subies par les animaux dont la plupart d’entre nous consomme la chair. Pourtant, pour une fois la justice s’est rangée du côté des gens honnêtes qui ne supportent pas ces cruautés.

Condamnations probantes

Oui, c’est cette bonne nouvelle que Top Exclusif ! à choisi de vous faire partager. La plainte pour maltraitance et sévices graves auprès du tribunal judiciaire de Saumur a permis l’ouverture d’une enquête. En conséquence, une décision qui, il a quelques années, restait lettre morte ou trop rarement considérée. Aujourd’hui, suite aux diverses plaintes pour cruauté envers les animaux les condamnations deviennent probantes…

Gérants condamnés

Or, voici que la semaine dernière, des peines significatives ont été prononcées contre l’élevage de 200 000 poules en cage de Chambly. L.214 avait dévoilé l’horreur et l’entreprise est maintenant condamnée à 28.000 € d’amende. Effectivement, de plus ses deux gérants sont condamnés à plus de 10 000 € d’amende.

https://www.l214.com

Et, ce n’est pas tout !

Ensuite, la justice a tranché. Ces dirigeants sans conscience, ont interdiction d’exercer une activité d’élevage pendant trois ans. Par ailleurs, et, pour la première fois aussi la justice a condamné la coupe systématique des queues des cochons ! Une amende de cinquante mille € est réclamée pour l’élevage en question…

Abattus dans des conditions inadmissibles

Espérons, par ailleurs, que ce signal adressé aux filières agro-alimentaires appuyées sur les conditions affreuses de détention des animaux ou des risques sanitaires sera entendu. Bref, qu’il se répercutera sur le plan national. La France, en outre, ne peux plus se contenter de la souffrance des animaux élevés, transportés et abattus dans des conditions aussi inadmissibles !

Echo…

En attendant, L214 poursuit ses actions. Effectivement, elle enquête et dépose des plaintes. Sans relâche, elle alerte les média, incite les entreprises à revoir leurs pratiques douteuses. En résumé, A Top exclusif ! nous avons entendu le message et nous le répercutons auprès de nos lecteurs avec le sentiment que notre voix fera écho !

infopremiere.fr batterie-la-verite-revelee-sur-la-tragedie-des-petits-veaux