La fin ? Covid-19 et Omicron les Etats relâchent la pression

Image : tittre de la une

La fin ? Covid-19 et Omicron : les Etats relâchent la pression L’avalanche d’informations dont les media nous rebattent les oreilles, chaque jour, finit par lasser les populations. Pourtant, ça commence à sentir… la fin !

Lecture : 2 Mn

Toujours la vaccination en ligne de mire…

Avec souvent la contradiction aux bords des lèvres, journalistes, médecins, spécialistes, nous offrent à chaque instant, le même spectacle lassant, tandis que la pandémie est en train de s’éteindre doucement. Ce constat amène de nombreux pays à prendre des décisions pour alléger les conditions de vies de leurs concitoyens. Tandis qu’en France, alors que ce bilan est similaire, l’on nous bassine toujours avec la vaccination. Et, une obligation sous-jacente !

LIRE AUSSI : marseilleopinion.fr viol-a-marseille-ce-que-lon-sait-de-cette-sale-affaire

Fin de la pandémie ?

Pendant ce temps, l’Autriche à décidé de repousser l’obligation vaccinale en avril. Elle était prévue en février. Quant à l’Allemagne, elle en abandonne, tout simplement, l’idée. Cela commence, en effet, à sentir la fin de la pandémie, notamment lorsque l’Espagne veut classer le Covid-19 comme une  » simple « … grippe. Sans doute, en raison d’une importante décision émanant de l’O.M.S. En effet, cette institution veut s’opposer aux doses de rappel lorsque la Suisse évoque, déjà, de début de la fin de la pandémie.

A deux mois de l’élection présidentielle

Quant à Israël, le pays  n’oblige plus une quatrième injection. Alors faudra-t-il encore que la France se montre plus partisane d’une protection contre ce virus que la plupart des États tout aussi touchés ? Pari lancé, rassurez-vous, le brasier va provisoirement s’éteindre ! Notamment, à deux mois de l’élection présidentielle. Comme par hasard. Il faut bien que le méchant virus ne vienne pas perturber ce grand rendez-vous national !

Une vieille histoire

En attendant, la Bosnie-Herzégovine a décidé de rejeter les passeports Covid-19. C’est le premier pays européen à s’engager dans une telle décision. Adieu, donc, virus, pandémie, vaccins, passeports, le Covid-19, ne sera plus, d’ici à quelques semaines, qu’une vieille histoire dont nous aurons tourné la page. Du moins, peut-être, jusqu’en octobre prochain. En attendant, il semble que la pandémie soit passée au stade endémique…

LIRE  : infopremiere.fr cedric-jubillar-serait-il-assez-niais-pour-se-livrer