La France est-elle encore libre ? Rien n’est moins sûr !

image : Emmanuel macron en visite à Nice

photo Cnews

La France est-elle encore libre ? Rien n’est moins sûr ! L’attentat qui a encore cruellement frappé la France, hier, est bien l’expression d’une guerre. Elle pourrait, très certainement, prendre les allures d’une révolte civile si des mesures plus énergiques ne sont pas prises par l’exécutif…

Les Français ont peur…

En un mois, trois attentats violents viennent d’atteindre les Français. Il n’en faut pas autant pour que la révolte gronde aux quatre coins de l’Hexagone. Aujourd’hui, les discours ne suffisent plus. Puisque le président Macron à déclaré la guerre au salafisme alors il faut prendre les grands moyens. Depuis plus de trente ans, nous payons très cher la note de l’inaction, du déni et de la tergiversation de tous les gouvernements.

La France est-elle encore libre ?

Tous ont sous évaluée la réalité du phénomène délétère. Mais, si l’État Français est incapable de protéger son peuple, alors il se défendra lui-même. Hélas ! L’on connaît trop bien la gravité de ce mode de débordement extrême non souhaitable. Nonobstant, une question essentielle revient souvent sur les lèvres de nos compatriotes : « La France est-elle encore libre ? » Car, une certitude se partage en commun, notre pays est en proie à une véritable guerre, pour la première fois, depuis l’occupation.

Covid : topexclusif.fr/covid-19-tout-et-son-contraire-alors-a-qui-se-vouer/

Marine Le Pen et Dupont-Aignan convaincants

Marine Le Pen, avec laquelle sur certains dossiers l’on peux prendre des distances, a, toutefois évoqué « l’arme de l’idéologie islamiste », « une idéologie qui nous fait la guerre. La présidente du Rassemblement National   » …n’a pas le sentiment que le gouvernement a pris conscience de cette situation. «  Elle préconise, encore, la mise hors d’état de nuire légale, grâce à l’État de droit et à une législation spécifique votée  à l’Assemblée nationale.

Quant au président de Debout le République…

Ce dernier souhaite que l’Etat déclenche l’état d’urgence sécuritaire assortie de mesures fortes pour mettre à bas la guerre contre l’islamisme. Mais l’indignation et la colère générale seront-t-elles suffisantes pour enjoindre notre gouvernement à durcir encore les mesures prises récemment ? En l’absence d’une nouvelle réponse forte de nos élus, il est probable que la colère monte chez les Français. Mais, jusqu’où ? Nul ne peux encore le prévoir…

Société : infopremiere.fr/1984-georges-orwell-coincidences-troublantes-avec-notre-quotidien/