La France insoumise dans la tourmente après l'affaire Quatennens...

Publié le lundi 19 décembre 2022 Rédigé par Joël-Pierre Chevreux
La France insoumise dans la tourmente après l'affaire Quatennens...

La France insoumise dans la tourmente après l'affaire Quatennens... Il n’y a pas que les Bleus et les...Verts affichés au sommet de l'actualité. Il y a aussi, à un autre niveau, la France Insoumise, un parti divisé par ses querelles internes. La rupture est-elle amorcée depuis l’affaire Quatennens ?

TOP EXCLUSIF ! vous en dit plus !

Nomination de Manuel Bompard

Depuis la condamnation d’Adrien Quatennens, à quatre mois de prison avec sursis pour violences conjugales, le parti se voit divisé par ses membres. Sans oublier, la nomination de Manuel Bompard à sa présidence laquelle fait, aussi, couler beaucoup de salive et d’encre. Des querelles sans précédent qui secouent ce mouvement et fait poser questions.

LIRE AUSSI : infopremiere.fr argent-les-francais-cachent-toujours-leurs-billets-sous-leurs-matelas

Jean-Luc Mélenchon soucieux

En effet, si après une très brève accalmie suit à l’affaire Quatennens, maintenant, c’est la gestion et organisation du mouvement qui est en cause. De quoi rendre soucieux Jean-Luc Mélenchon. Bref, ce dernier n’a pas hésité, avec sa verve exceptionnelle, vendredi dernier, à Saint-Etienne, de montrer qu'il en reste un chef de file vigilant : "Je suis le paratonnerre de toutes les haines de nos adversaires, et parfois de toutes les ambitions de nos amis."

Bon, et maintenant ?

Maintenant, malgré les tentatives de son ex leader, La France insoumise voit quand même sa déchirure s’agrandir. La nomination de Manuel Bompard, proche de Jean-Luc Mélenchon, fait grincer les dents de Jean-Luc Mélenchon. En somme, ce dernier vise tout particulièrement François Ruffin, Clémentine Autain et, par ailleurs, Alexis Corbière, trois physionomies évincées de la nouvelle direction qui en dénoncent cette accession. Or, l'affaire liée à Adrien Quatennens, n’arrange rien et l’on peut dire que le parti est vraiment dans la tourmente, car, de fait, de nombreux députés s’en sont éloignés à la suite à ses déclarations. Enfin, son ambition de revenir dans le sérail dès le mois de janvier à l'Assemblée nationale divise. A tel point que l’on ne sait plus très bien comment La France Insoumise pourra poursuivre ses actions ! 

VOIR : https://www.youtube.com/watch?v=oUtoqnXxwVA