La science va-t-elle faire revivre les morts ?

Publié le mardi 7 février 2023 Rédigé par Martîne et Scott Hamilton
La science va-t-elle faire revivre les morts ?

La science va-t-elle faire revivre les morts ? Nous avions publié, il y a quelques mois, un article concernant un Anglais laissant un testament particulier. L’homme demandait de ne jamais être réveillé de son sommeil éternel. Visionnaire ou loufoque ? Pourtant, déjà, certaines expériences menées par une équipe de scientifiques spécialisée dans la «  désextinction  », tente de recréer et de ramener à la vie une créature semblable à un loup.

Top Exclusif ! vous en dit plus !

Des espèces disparues pourraient revenir sur notre planète

Ce sont les récents progrès de la génétique, avec l’avènement de la technologie d’édition de gènes Crispr-Cas9 qui permettent d’espérer que des espèces disparues pourraient être de retour sur notre planète. En effet, la science de la dé-extinction, s’intéresse, actuellement, à la thylacine, ou tigre de Tasmanie. Il s’agit d’animaux à rayures ressemblant à des chiens disparu d’Australie il y a deux mille ans.

Des expériences qui pourraient s’adapter à l’homme ? 

Une première étape consiste à séquencer son A.D.N. à partir du plan génétique contenu dans chaque cellule du corps. Le professeur Pask a réalisé cette expérience en 2017 grâce à des exemplaires conservés de thylacine qui ont permis de les séquencer. Or, si ces remarquables progrès peuvent s’adapter aux espèces animales, que faut-il penser des expériences qui pourraient, bientôt, s’adapter à l’homme ?

LIRE AUSSI : infopremiere.fr des-efforts-toujours-demandes-aux-francais

Le Métavers s’y met aussi

Imaginons que la science puisse faire revivre des personnes décédées à partir de cellules prélevées avant leur mort ? Cette question soulève, obligatoirement, des questions éthiques. Une folie qui ne serait pas prête à résorber le problème des retraites… Plus sérieusement, il faut aussi se rallier au métavers, univers virtuel gouverné par l’intelligence artificielle. Demain, aussi, à grâce à ce système, il sera possible de serrer dans nos bras l’un de nos proches décédé. Au sein de cet environnement virtuel un avatar, parfaite réplique, pourra interagir avec une personne connectée.

Notre Anglais, entrevu ” loufoque” par certains de nos lecteurs, était certainement un visionnaire. Il avait pressenti qu’un jour prochain, ce qui parait improbable, aujourd’hui, deviendra une réalité. en tout cas, lui, il a formulé le vœu de ne pas revenir sur terre…

VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=ibuLXGBI4Kg