Le chaos de la présidentielle : sans surprise pour la France !

Sans surprise, le chaos politique de la France

Sans surprise, le chaos politique de la France

Le chaos de la présidentielle : sans surprise pour la France  ! Les résultats de ce premier tour démontrent clairement un « sans dessus dessous » qui offre l’image d’une politique totalement minée. De ce pays ruiné, plongé dans le désordre, dans un état de confusion générale, s’affiche le chaos sur fond d’un bis repetita avec Macron et Le Pen.

Plus d’infos ?

Dette abyssale

Retour à la case départ 2017. Mais, cette fois, un bilan peut être affiché. Celui d’Emmanuel Macron. Et il est loin de faire l’unanimité. Dette abyssale, ouverture de nos frontières sans restrictions, baisse considérable du pouvoir d’achat, augmentation de la violence, forces de l’ordre bafouées, font réfléchir les foules. De son côté, Marine Le Pen part avec l’avantage de n’avoir à présenter qu’un programme.

www.infopremiere.fr le-pen-zemmour-et-si-tout-netait-que-strategie-pour-un-rassemblement

Ukraine

Elle propose des propositions allégées, moins clivantes qu’initialement celles du Rassemblement national. Ainsi, nous voilà confrontés à deux programmes diamétralement opposés. Ils vont s’opposer sur les grands thèmes de l’économie, des institutions et de l’Union européenne. Mais, avant de s’engager pour l’un ou l’autre des candidats, il faudra, compte-tenu de la situation en Ukraine, analyser, prioritairement, les positions sur la politique étrangère.

Sur fond d’élection

En effet, les deux finalistes ont exprimé leur souhait d’une résolution rapide du conflit Ukrainien. Si pour Emmanuel Macron, instigateur de la mise en place de sanctions contre la Russie, pour Marine Le Pen, la question soulève une menace. Précisément, celle qui repose sur notre pouvoir d’achat. Alors que Macron souhaite ne pas rompre le dialogue avec Poutine, la présidente du Rassemblement national, propose de rechercher une « alliance avec la Russie sur certains sujets de fond ».

Sortie de l’OTAN

La sécurité européenne y tient une première place dans les deux programmes. Toutefois, les candidats restent attentifs à la volonté d’une non intégration de l’Ukraine auprès de l’OTAN. Cependant, Marine Le Pen milite pour une sortie du pays du commandement intégré de la France dès l’achèvement du conflit. Et ce, au motif de l’indépendance et de la souveraineté militaire. Opposés, aussi, sur les traités de libre-échange, cette dernière promet de s’opposer aux traités en cours de négociation.

Droit d’asile

Or, le C.E.T.A. qui devrait unir l’Union européenne au Canada est concerné. Mais, le président sortant estime que cet accord va « dans le bon sens » et doit être conduit à son terme. Il en oublie, hélas, un éventuel impact environnemental. Sur le dossier « immigration », ils se retrouvent sur la limitation du droit d’asile. Pourtant, le président propose de faciliter l’expulsion des personnes déboutées, Marine Le Pen souhaite que les demandes soient effectuées en amont auprès des ambassades françaises à l’étranger, avant toute immigration.

Alors ce chaos politique va-t’il nous conduire le chaos de la France ? Afin d’aider nos lecteurs indécis pour leur vote du 24 avril prochain, nous reviendrons sur la vision des deux candidats au regard de leurs propositions sur la politique intérieure du pays.

marseilleopinion.fr le-dentiste-senrichissait-en-mutilant-ses-patients