Le Pen, Zemmour : Et si tout n’était que stratégie pour un rassemblement ?

Le Pen Zemmour : Et si tout n'était qu'une stratégie pour susciter un immense rassemblement ?

Le Pen, Zemmour : Et si tout n’était que stratégie pour susciter un immense rassemblement ? Projetons-nous, aujourd’hui, sur un scénario fiction ( peut-être ! ). Nous sommes le 10 avril 2022 à 20h et Martine Le Pen se voit plébiscitée par les Français juste derrière Emmanuel Macron. Quelle serait l’attitude d’Eric Zemmour ?

Plus d’info ?

Préparer l’élection présidentielle

Revenons deux années en arrière. Dans un endroit tenu secret, autour d’une table se retrouvent Marine Le Pen et ses lieutenants aux côtés d’Eric Zemmour et quelques proches de l’écrivain. Cette réunion restée secrète aurait eu pour objectif de s’ouvrir sur les coulisses de l’élection présidentielle, en ligne de mire, la conquête de l’Elysée ! Une infaillible stratégie pour obtenir un score retentissant.

Dédiabolisation du R.N.

En effet, la manœuvre reposerait sur le principe du ” Diviser pour régner “ ( Divide ut regnes ). Sans doute, aussi, inspirée de Machiavel : « Divide et impera », (divise et règne). Dans ce cadre, il convient, donc, de cultiver les dissensions, mais également de miner et d’affaiblir ses opposants en jouant de son pouvoir pour circonvenir. Premièrement, il suffisait à la présidente du Rassemblement national qui avait déjà amorcée la dédiabolisation de son parti de consolider son œuvre.

infopremiere.fr presidentielle-pourquoi-marine-le-pen-peut-gagner-une-seule-fois

Il vendait son image par anticipation

D’abord, pour mieux séduire les relents de la droite traditionnelle, gagner l’adhésion de ses poignées d’adhérents et s’offrir une image plus populaire. Dans un même temps, Eric Zemmour, poursuivrait son chemin d’éditorialiste, en intervenant régulièrement sur les antennes ” vendant ” son image et son programme par anticipation. Dès lors, le principe du clivage s’ébauchait. Bref, de connivence avec le R.N. l’écrivain puiserait en profondeur dans ses réserves de ses sympathisants les plus affirmés en vantant sa doctrine. La campagne pouvait s’amorcer…

marseilleopinion.fr trois-jeunes-marseillais-nous-parlent-de-politique

10 Avril 2022. 20 h

En somme, cette comédie se serait même vue renforcée par le soutien de Marion Maréchal ( qui aurait trahie sa tante ). Mais, officiellement, l’ex-députée se serait désolidarisée, comme Gilbert Collard et tant d’autres, avec le R.N. Tout cela, au regard d’un allègement de programme. Surtout, pour mieux inciter les réfractaires à s’y associer. En conclusion, au 10 avril prochain, à 20h Le Pen obtiendrait 29%, Eric Zemmour 10%. Dans ces conditions, la stratégie se mettrait… en marche ! ( sans jeu de vilains ” maux “). Mais, la victoire pour Marine Le Pen reste incertaine !

En résumé, Zemmour appellerait son électorat à se rabattre sur la candidature de la présidente du Rassemblement national pour lui donner de la consistance. Conscient, toutefois, qu’une bonne partie ne se rallierait pas à elle. Pour autant, le proche avenir de toute cette belle équipe est-il assuré ? Et, ce scénario, aujourd’hui fiction, pourrait-il, vraiment, devenir réalité ?

infopremiere.fr madame-claude-se-donne-encore-en-spectacle-mythe-et-realites