Liberticide, cette vaccination qui pourrait devenir obligatoire en France

Image : titre de la une

Liberticide, cette vaccination qui pourrait devenir obligatoire en France. Aujourd’hui, à l’école, le masque n’est plus obligatoire dans les cours de récréation tant pour les personnels que pour les élèves du primaire. Le 28 février prochain, il ne sera plus exigé dans tous les lieux où le passe vaccinal est obligatoire. Prochaine étape : Mercredi avec la réouverture des discothèques. Alors qu’Omicron semble de dissiper à l’image d’un grand nombre de pays, les restrictions liberticides tombent. Notre gouvernement, toutefois, reste prudent. Premièrement, il s’attache sur la circulation du virus. Deuxièmement, il regarde de près la situation des services de réanimation.

Lecture : 2 Mn

Plus d’infos sur le sujet ?

Bientôt la fin du passe sanitaire

A la mi-mars, pourrait se poser la question du port du masque en intérieur, chez les adultes et les enfants. Olivier Véran le confirmait récemment. Quant au passe vaccinal à la même époque il ne serait maintenu que dans les endroits à risque, tels que les discothèques. C’est le cas de quelques pays qui se sont séparés de ce document. Ainsi, Israël y a procédé en raison d’une forte baisse du nombre de malades graves et de contaminés.

Autriche : obligation vaccinale

Quant à l’Autriche, le pays s’est séparé du passe vaccinal pour accéder aux restaurants, hôtels et événements sportifs. De même, le couvre-feu vient d’être supprimé. Le port du masque allégé (FFP2) toujours obligatoire, n’est demandé que dans les grandes surfaces, les transports, les pharmacies et les centres de soins. En revanche, depuis le début février, les plus de dix-huit ans doivent obligatoirement se faire vacciner contre le Covid-19. Tous refus entraine une amende…

La rédaction vous conseille : infopremiere.fr stephane-ravier-un-de-plus-en-direction-deric-zemmour

La France bientôt soumise à cette mesure liberticide ?

Cette décision a entrainé une virulente opposition dans les villes. Or, si la France étudie cette possibilité, après la présidentielle, nous risquons de voir de nouveaux des masses protestations s’élever contre cette mesure liberticide qui ouvrirait un large boulevard au totalitarisme. Si une telle mesure voyait le jouer en France, elle mettrait en danger la protection des libertés individuelles. Il serait judicieux que nos candidats à la présidentielle soient interrogés et nous éclairent sur cette question…

LIRE AUSSI : marseilleopinion.fr cannabis-armes-nouvelles-interpellations-a-marseille