Les Marseillais attendent des résultats après le passage de Macron

Image : titre de la une du jour

Les Marseillais attendent des résultats après le passage de Macron. Séducteur, Emmanuel Macron, comme toujours ! La preuve, il vient, une nouvelle fois, de jouer de ses charmes et de son intelligence dans la deuxième ville de France.

Temps de lecture 2 Mn

Résultats dans quelques décennies

Tous les Marseillais s’accordent à dire que l’opération séduction menée par le président de la République et qui a duré trois jours à bien fonctionné. Le tout dans un exercice nouveau. Il est vrai que « la com », il connaît ! Cependant, les Marseillais attendent des résultats. Et, aujourd’hui, beaucoup restent dubitatifs, malgré les effets d’annonce reconnus. Car, il faut bien le dire, avec un milliard cinq d’euros de financement destinés à l’éducation, à la santé, et aux transports, cette somme peut impressionner. Toutefois, la conclusion de tout ce tapage ne s’appréciera que dans… quelques années.

LIRE AUSSI : infopremiere.fr perfidie-sur-la-vie-privee-du-president-intolerable

Un dirigeant jouant un rôle

Alors, pour autant que ces dispositions soient pertinentes, elles restent donc très insuffisantes en ce qui concerne le secteur de la sécurité de la cité phocéenne… C’est là, notamment, le doute que pressentent quelques poignées de Marseillais voyant en Emmanuel Macron un dirigeant jouant un rôle, comme au théâtre. Selon Alex, un de « là-bas » a l’accent bien trempé :  » Il joue avec la France en plein déni démocratique et républicain, mais après ?…  » Cet  » après  » exprime clairement l’incertitude. Elle s’est installée au soir de la belle communication macronienne.

Encourager l’assiduité des programmes scolaires

En effet, tous les rapporteurs s’appliquent à dire que seules des mesures exemptes d’angélisme devraient être mises en pratique. C’est le cas de l’expulsion généralisée des parents de mineurs délinquants. Des dispositions efficaces qui n’effleurent pas l’esprit d’Emmanuel Macron. Bien sûr, à mettre en cause l’absence de contrôle des enfants. Notamment, les mineurs, impliqués, de plus en plus jeunes, dans des trafics en tous genres. Il aurait été salutaire pour enrayer cette contamination qu’Emmanuel Macron mettre en lumière cette menace corrélativement à l’importance de l’assiduité des programmes scolaires.

LIRE : marseilleopinion.fr desespoir-des-habitants-des-quartiers-de-marseille