Pape François : le grand oubli du Très Saint Père !

Image : titre de la une

Pape François, le grand oubli du Très Saint Père ! Récemment, sur Internet, a circulé un message d’amour en faveur du pape François. Quelques lignes bien justifiées car le Saint Père est un homme vraiment exceptionnel…

Lecture : 2 Mn

Un Pape comme on n’en a jamais vu !

C’est vrai, François étonne ses proches par sa simplicité. il aurait même changé le trône d’or pour une chaise en bois… quelque chose de plus approprié pour le disciple d’un menuisier. Aimé de tous les catholiques et de tous croyants en général, François est respecté partout, dans le monde. Son image est populaire..

Une croix en métal sans pierres précieuses

En effet, ce pape a su montrer quelque chose de profondément humain à travers sa personnalité. Mais, surtout, il fait preuve d’une humilité sans précédent. En effet, le Saint Père ne souhaite pas porter l’étole rouge brodée d’or, héritier de l’empire romain, ni la cape rouge. Son anneau papal est en argent, pas en or, il est constitué des deux alliances de ses parents. Il a même décidé une croix ne croix en métal. Pas de pierres précieuses, ni de diamants.

LIRE AUSSI  : infopremiere.fr affaire-techer-notre-directeur-ecrit-au-juge-andorran

Un prêtre comme les autres

Sans doute, François trouve indécent de se chamarrer de riches ornements lorsque l’on prêche pour les pauvres. C’est tout cela qu’apprécient les fidèles de l’église catholique Romaine. Jusqu’à porte le même pantalon noir sous la soutane. Juste pour se souvenir qu’il est un prêtre comme les autres… Pourtant, au delà de toutes ces comportements charitables qui sont à mettre sur le compte de son honneur, un oubli semble contrarier une partie de ses adorateurs…

Déçus !

Notre cher pape a choisi de porter le nom d’un saint très particulier : François d’Assise. Or ce dernier était un remarquable protecteur des animaux. Ce qui ne signifie pas que le saint Père soit indifférent aux créatures de Dieu. Mais en choisissant de porter le nom de celui qui communiquait avec les nos frères à quatre ou à deux pattes, les défenseurs de leur cause pensaient avoir trouvé un allié de poids. Sur ce plan, ils sont déçus !

Hélas !

Depuis le début de son pontificat, François ne s’est pas, prononcé pour cette noble cause alors que tant d’animaux sont victimes, chaque, jour, aux quatre coins de la planète des sévices humains. Et ce, dans de nombreux domaines. Alors, nous souhaitons que les Très Saint Père se prononce, enfin, sur les grands dossiers de la cause animale comme l’odieuse et inutile expérimentation animale. Sans oublier les jeux imbéciles et cruels comme les corridas ou les chasses à courre. Les animaux, sont, eux aussi, les créatures de Dieu, ne l’oublions pas !

LIRE : marseilleopinion.fr llimportante-penurie-de-soignants-a-marseille