Pourquoi s’investir dans le travail à domicile ?

bed-1979270_1920

le télétravail permet de mieux organiser sa vie

Depuis quelques mois, le confinement sanitaire le travail à domicile ( télétravail ) a explosé. Cette révolution du travail se poursuit. Les prochains mois, ce modèle sera la solution privilégiée pour des milliers de travailleurs. Et si, vous aussi, vous pouviez, y avoir recours ?

Que dire du travail à domicile ?

Le confinement sanitaire aura, eu l’effet d’une révélation. Avec lui, de nombreux Français se sont convertis au télétravail. En 2030, 50% des emplois seront télétravaillables. Et, déjà, de nombreuses entreprises l’adoptent. Tout un chacun s’accorde pour dire que le coronavirus à provoqué un changement de paradigme autour de ce modèle. Jusqu’alors occasionnel et très peu formalisé, aujourd’hui, en revanche, il séduit, notamment, de nombreuses mères de famille. Mais pas que…

Des chiffres encourageants

En effet, ce dispositif de continuité d’activité est adapté pour ceux qui souhaitent travailler depuis leur domicile. Encore réservé à une poignée de privilégiés, (cadres et Franciliens), cette nouvelle norme d’organisation du travail dans les entreprises, séduit 25% des Français. Car cinq millions de personnes, environ, ont travaillé à distance pendant le confinement. Néanmoins, elles ont pris conscience de son bienfait. Le ministère du Travail confirme ces chiffres contre à peine 7% en 2017.

Le télétravail, solution d’aujourd’hui et de demain

Alors, dans les prochains années, le télétravail sera vraiment la solution privilégiée par… 21% de travailleurs. Cette montée en puissance à donné l’occasion aux responsables d’entreprises de vérifier qu’il fonctionne, notant, au passage la possibilité d’animer une communauté de travail par visio-conférences. Ne nombreuses sociétés proposent d’y avoir recours. C’est le cas de MAT ( Maintenance Active du Travail ) une entreprise privée, française. Elle sélectionne des profils de candidats(tes) désireux de s’y investir avec beaucoup de sérieux.

Témoignages :

Sylvie, 42 ans. Après une brillante carrière dans la banque, cette mère de famille à découvert le télétravail avec une société internationale. « Bref, je vis une autre vie ! Et j’ai le temps de m’occuper de mes enfants. Le mercredi, c’est pour eux ! Et, surtout, je gagne davantage ! »

Jean-Jacques, 38 ans, apprécie les joies du travail à distance et, en corollaire, les outils de vidéoconférence. « Je suis libre de travailler d’où je veux, chez moi ou au bureau. Le confinement a renversé mes habitudes tout en respectant la séparation entre ma vie professionnelle et ma vie personnelle. Ce travailleur à domicile soutient le développement de cette pratique dans les entreprises à plus long terme.  Cela va dans le sens de la flexibilité qu’on nous demande. Enfin, il permet de réduire de longs déplacements, souvent chronophages pour des réunions sans intérêt. »