Promesses : Marine Le Pen, élue, s’intéressera au sort des animaux !

Promesses : Marine Le Pen, élue, s’intéressera au sort des animaux !

Promesses : Marine Le Pen, élue, s’intéressera au sort des animaux ! Depuis quelques années, la cause animale s’est invitée dans la vie de nombreux Français. Sans, toutefois, y constater les engagements promis pour mettre fin à leurs martyres ! Paroles ! Paroles ! comme dit la chanson. Aujourd’hui Marine Le Pen s’engage. Son programme est éloquent par rapport à celui d’Emmanuel Macron, sur la question… Top Exclusif ! s’intéresse à ses propositions…

Top Exclusif ! vous en dit plus !

La cause reléguée

Alors que le président candidat promet une reconversion ( bien tardive ) sur l’écologie via son futur Premier ministre, Marine Le Pen présente un programme axé,  sur la protection animale. Une belle satisfaction pour les défenseurs d’une cause toujours reléguée qui attendent les différentes applications promises par les élus des dizaines de gouvernements qui se sont succédé depuis cinquante ans.

Rien !

Ah ! Les promesses sur la question animalière ! Entendue, notamment, à de multiples occasions, cette « bonne volonté » qui voulait offrir des caméras de surveillance dans les lieux d’abattages. Ces endroits où l’ultime rendez-vous de la vie animale se concrétise dans l’horreur, le stress. Qu’en est-il advenu de ce magnifique dessein ? Rien !

Mettre fin à ces scandales

Aujourd’hui, cette question n’intéresse nullement « les politiques » qui se gobergent de steaks, de rôtis, et d’entrecôtes, sans se pencher sur leur assiette miroir reflétant la désolation de cette souffrance animale ! Tortures gratuites, corridas, combats de coqs, témoins d’un passé révolu se poursuivent honteusement sur notre territoire lorsque, dans un autre domaine, au nom de la recherche scientifique, les plus atroces expériences sont menées sur des animaux. Qui voudrait mettre fin à ces scandales ?

infopremiere.fr le-brumeux-qui-se-cache-derriere-les-elections-legislatives

Marine Le Pen s’engage !

Bien sûr, pas sur tous les fronts attendus par les amis des bêtes. Mais, la candidate à bien compris à travers ses propositions sur cette thématique que la centralisation du débat se retrouvait autour de la création d’une ministère de la condition animale. De là, cette institution se consacrerait, en priorité au droit animal, source de tous les problèmes y compris celui de l’expérimentation animale.

Tout est dit !

Un regard sur le site Politique et animaux animé par L.214 met Marine Le Pen en bonne position. Ses propos sur Twitter rassurent son électorat : « Vous le savez, la cause animale et le sort des animaux sont très importants à mes yeux. C’est la vision que nous avons de nous-mêmes qui est en jeu dans la manière dont nous traitons les animaux.» Tout est dit !

Le rôle d’un media, théoriquement, ne réside pas une invitation au soutien de l’un ou de l’autre candidat, notamment au moment des grandes rencontres citoyennes. Top Exclusif ! en tout cas, se résigne à s’engouffrer dans ce système et ne cite que les promesses de la candidate. Mais, lorsque l’un deux se positionne clairement sur le dossier de la condition animale, alors, nous le disons. C’est là une nuance importante…

marseilleopinion.fr le-dentiste-senrichissait-en-mutilant-ses-patients