Reconquête : Zemmour/Maréchal premiers accrocs à l’heure électorale ?

Image : titre de la une

Reconquête : Zemmour/Maréchal premiers accrocs à l’heure électorale ? A vingt-cinq jours de la présidentielle, il faut resserrer les rangs. C’est le moment où les candidats(tes) réajustent les programmes, affutent leurs agendas. Dans cette période, plus que jamais, les assemblages d’idées doivent être rodés. Tous sur la même ligne. Pourtant, il semblerait que chez « Reconquête », les points de vues déraillent entre le patron et la dernière alliée : Marion maréchal !

Distance avec la proposition sur les prénoms

Fraîchement accueillie dans le parti de Zemmour, Marion Maréchal, a quitté le Rassemblement national pour rallier le candidat d’extrême droite. Mais, déjà, une petite dissension les oppose pour ce qui concerne le fait d’interdire un premier prénom d’origine étrangère aux futures naissances. « Ce n’est pas à l’État « d’imposer » les prénoms « d’untel ou untel ». Une réflexion qui s’oppose à la vision du candidat. 

infopremiere.fr pr-sabattier-retour-sur-les-effets-deleteres-de-la-vaccination-covid-19

” Je ne suis pas dans cette démarche…”

Une manière légère de prendre ses distances avec la proposition d’Eric Zemmour malgré le fait qu’elle reconnaisse, toutefois, une « analyse sociologique juste ». Mais, « Les prénoms sont une manifestation de l’évolution culturelle du pays. De là à transformer ça en programme politique, il est évident que, même si je comprends l’objectif, je ne suis pas dans cette démarche.»

Désaccord sur l’amalgame islam et… islamisme

L’ex-députée, précise, encore, que le candidat assurait : « qu’il ne forcerait pas les gens à changer de prénom. » Bien ! Mais dans tout cela, un autre point sensible titille la petite fille de Jean-Marie Le Pen. La voilà, aussi, en désaccord sur l’amalgame entre islam et… islamisme. Au point de renvoyer le candidat dans ses pénates. Selon lui, « islam est islamisme, c’est la même chose. » Une erreur, selon Marion maréchal qui ne « partage pas cette formulation. »

Sujets clivants

Alors, mise en scène grossière cette photo de ” Reconquête ” ces deux personnages, main dans la main, et les bras levés, accompagné du slogan : « Unis pour la France ». Ou bien, simple désaccord sans lendemain ? Il est vrai que les sujets abordés restent clivants et que même à l’extrême de l’échiquier politique on du mal à s’accorder sur le fond et la forme de certaines thématiques.

marseilleopinion.fr lattaque-des-policiers-finit-a-coups-de-couteau