Report éventuel des régionales : les partis dans la tourmente

image : un, homme tient dans sa main une tablette numétique

Report éventuel des régionales : les partis dans la tourmente Régionale. Prochainement, une commission transpartisane doit statuer sur le sort des élections régionales et des départementales. Prévues en mars 2021, le calendrier se heurte à l’épidémie du Covid-19.

Commission transpartisane

Ainsi donc, la tenue des prochaines élections régionales et départementales est menacée. Une fois de plus, l’épidémie de coronavirus est passée par là. C’est pourquoi, l’exécutif gouvernement a lancé une commission transpartisane. Elle est administrée par Jean-Louis Debré, afin de décider d’un éventuel report des scrutins.

Société :infopremiere.fr/notre-directeur-president-de-lunion-gaulliste-de-france-u-g-f

Fixés en fin d’année

S’agit-il d’une manœuvre politique de la part d’Emmanuel Macron ? La droite et de nombreux partis le redoutent et le dénoncent. Un nouveau coup dur pour Le Républicains depuis que Jean Castex, Premier ministre, a annoncé la création de cette commission transpartisane. D’ici à la fin de l’année nous serons donc fixés sur son éventuel report.

Les Français s’interrogent

Les responsables des partis ne sont, du reste, pas les seuls à s’interroger. En effet, les Français, eux aussi, approfondissent la question. Si les risques sanitaires justifient un report, alors pourquoi laisse t’on utiliser les différents moyens de transport ? Permettre d’aller travailler, réaliser ses courses ? Ils demanderont en cas d’ajournement de clarifier la situation.

Aide financière ?

En effet, ce renvoi serait considéré comme une manœuvre politique d’Emmanuel Macron. La perspective de la présidentielle 2022 n’est pas loin et les stratégies à l’étude. Le président aurait proposé aux présidents de régions une aide financière de l’Etat en contrepartie d’un soutien au report du scrutin… après 2022. Histoire d’éviter un nouvel affront à dix-neuf mois de la présidentielle.

Savant calcul politicien

 » Il est digne d’une réflexion mittérandienne pour affaiblir Bertrand. Mais aussi, Wauquiez, Pécresse et bien d’autres, les empêchant d’utiliser une réélection comme marchepied pour la présidentielle. » nous dit un représentant L.R. déjà convaincu de la décision de ce report. Décidément, le Covid, reste bien un responsable idéal pour manœuvrer aisément le report éventuel des régionales.

Société : topexclusif.fr/les-beuveries-chez-les-jeunes-en-pleine-recrudescence