Toujours plus d’arnaques avec des sites frauduleux

image : une main tend une carte bancaire à une autre main

Toujours plus d’arnaques avec des sites frauduleux qui se développent. Les aigrefins sont partout. Ils disposent aujourd’hui de deux atouts : internet et l’épargne des Français. Attention ! Méfiance car toutes les combines sont exploitables ! Et elles sont nombreuses…

 

Des supercheries élaborées

Avec des magasins et des restaurants fermés, des vacances annulées, leurs économies ont été déposées sur leurs comptes bancaires. Dans cette circonstance particulière, les sites d’épargne ont envahis la toile. Les bons comme les mauvais. Et surtout les plus dangereux ! Avec cent trente milliards d’euros, une coquette somme, bien tentante pour les escrocs du net. Voici comment ils opèrent entre simples arnaques jusqu’aux supercheries les plus élaborées pour soutirer l’argent des ménages.

Société : Le scénario impossible des complotistes du Covid 19

 

Des sites frauduleux

La première précaution à prendre lorsque l’on est tenté de placer son argent face une proposition alléchante, c’est de vérifier si les sites ont bien l’aval des autorités compétentes, pour proposer des produits financiers tels que les crédits, les plans d’épargne ou des contrats des assurances. Les internautes doivent, en outre, redoubler de vigilance : C’est, en tout cas une invitation à la prudence que recommande l’A.C.P.R. (1) car, chaque jour un nombre croissant de sites fleurissent sur le net.

 

Comment éviter les déboires

Et, pour s’assurer une légitimité certains vont même jusqu’à usurper l’identité d’établissements bancaires ou de compagnies d’assurance. Aussi, si vous voulez placer votre argent dans de bonnes conditions sans vous faire pigeonner, il est prudent de vérifier qui est derrière chaque site, son agrément et vous faire conseiller par un vrai professionnel reconnu. Cela vous évitera, certainement, bien des déboires.

(1) ACPR

Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution instance administrative intégrée à la Banque de France.  Son rôle : veiller à la préservation du système financier, en surveillant notamment l’activité des banques et des assurances, et assurer la protection de leurs clients. L’A.C.P.R œuvre également à la lutte contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme.

A lire aussi : Comment la vitamine D protégerait elle du Covid 19