Voici la recette pour diriger confortablement un pays

Image : visuel du jour

Voici la recette pour diriger confortablement un pays. Il y a certainement en vous les qualités nécessaires pour y parvenir. Vous en doutez ? Alors voici quelques précieux éléments qui vous inspirerons, sans doute, pour pénétrer le monde politique et l’exploiter avec raffinement.

Peu importe les moyens

La première grande « qualité » dont vous devrez disposer, c’est l’absence totale de scrupules. Ne vous préoccupez que de votre profit et vous verrez s’ouvrir toutes grandes les portes de la classe politique. D’autant que si vous disposez d’une petite fortune, vous pourrez la faire fructifier aisément. Peu importe les moyens que vous mettrez pour y parvenir : malversations, vol, ou détournements de fonds. Par ailleurs, un soupçon de paresse, limitera vos efforts à ne faire que travailler votre argent sans vous tuer au travail puisque vous pourrez faire travailler les autres.

Soupçons fondés

Ensuite, il vous suffira, pour gagner le pouvoir politique ou économique, de répandre des promesses fallacieuses, des mensonges démesurés et acheter un media pour leur donner consistance. Bien sûr, ce regard est un peu caricatural. Mais, hélas, le constat de cette démonstration se retrouve, le plus souvent, dans le portrait de nos  » politiques « . Un cliché peu élogieux, car, les apparences sont fondées. En approfondissant, nous observons que les comportements et les moyens dont ils disposent, leur permettent d’évoluer dans cet univers sordide. Parfois, avec la complicité des pires voyous en leur assurant leur protection…

infopremiere.fr les-republicains-dans-les-abysses-a-la-veille-des-presidentielles

Acheter, anéantir, ou calomnier leurs concurrents

Entourés de collaborateurs prolixes dans les rapports sur les tendances socio-économiques et sur celles de l’opinion, bon nombre de nos élus possèdent des éléments suffisamment circonstanciés pour faire fructifier à leur profit, leurs propres groupes financiers. Ainsi, ils peuvent se permettre d’acheter, anéantir ou calomnier leurs concurrents les plus menaçants. Et, comme, la plupart sont des nantis, ils achètent, anéantissent ou calomnient les media qui ne leur sont défavorables. Devenus puissants, ils organisent et financent les partis politiques… d’opposition pour renverser les gouvernements les plus sourds à leurs philosophies.

Ouvrir, enfin, les yeux !

Or, ces comportements nous mènent à cette autocratie financière nuisible que nous rencontrons, avec, en cascade, ses effets dévastateurs sur la biosphère et le vivant. C’est le constat que nous pouvons porter, sur le pays, mais, aussi, sur le plan mondial, de ces pouvoirs politiques. Alors, il est temps d’ouvrir les yeux. Nous sommes encore peu nombreux, à être conscients de ces réalités. Mais la graine est semée…

infopremiere.fr  insultes-et-violences-envers-les-elus-macron-gifle

marseilleopinion.fr pourquoi-thierry-mariani-va-gagner-les-regionales