Ciotti manifeste son imaptience envers Emmanuel Macron

Publié le lundi 11 septembre 2023 Rédigé par Joël-Pierre Chevreux
Ciotti manifeste son imaptience envers Macron

Ciotti manifeste son imaptience envers Macron

Ciotti manifeste son impatience envers Emmanuel Macron.

Lorsque Eric Ciotti juge l’ «initiative d’ampleur» d’Emmanuel Macron « relativement décevante ». Que faut-il comprendre ?

Initiative décevante

Le président des L.R. n’est pas satisfait des propositions du président de la République. Il lui a fait savoir dans une lettre adressée en ligne sur Le Figaro. Il exige un calendrier plus précis notamment sur les grands thèmes sociétaux comme l’insécurité, l’immigration sans oublier….  Le pouvoir d’achat. Eric Ciotti, en bon chef de parti, juge l’initiative « relativement décevante » histoire de poser ses impératifs. « Cette initiative que vous avez voulu porter seul est – à ce stade – relativement décevante par sa méthode et par son ampleur ». On ne peut être plus clair ! Le combat des chefs se poursuit.

Réfendum sur l'immigration

Toutefois, il est vrai que la tâche est aisée pour le président des L.R.. En outre, il connaît bien la puissance de communication d’Emmanuel Macron aux effets restreints. C’est pourquoi, le demandeur attend bien davantage qu’un « compte-rendu » de réunion, exigeant « la suite qu’il va réserver » à ses propositions. En jeu, un référendum sur l’immigration. Ciotti attend donc un « calendrier précis » demandant à son interlocuteur que son « initiative se prolonge nécessairement dans le cadre de nos institutions car les grandes questions qui touchent à l’intérêt national ne sauraient être traitées au cours d’échanges informels ad hoc ». 

Aucune différence de politique

Or, quatre points restent « incontournables » pour les L.R. :  pouvoir d’achat, insécurité, immigration et « libération de la presse et des médias de l’emprise de certains idéologues." Par ailleurs, il reste à savoir maintenant comment les Français ressentiront les dessous de cette sollicitation sûrement convaincus de la traîtrise L.R. dans une alliance avec Macron. Bref, n’oublions pas, tout de même, que L.R. et consort ( Larem, P.S., P.C., R.N., E.E.L.V.,) sont tous maastrichiens, c'est-à-dire partisans de cette Union européenne dont on nous vante chaque jour les mérites.  Monsieur Ciotti en tête. En conclusion, il n'y a donc aucune différence de politique.

Lire aussi : infopremiere.fr la-regle-du-jeu

VIDEO : " je ne souhaite pas qu'il soit réélu https://www.youtube.com/watch?v=jP4p5uqdiYc